HELVETIA SCI

Actualité internationale

La chasse à la grouse est-elle durable?

SCI Helvetia Chapter - Driven grouse shooting ban

Le débat récent en Angleterre sur le «driven grouse shooting ban» montre encore une fois que lorsque des scientifiques se penchent sur une pratique de chasse sans a priori, les retours sont extrêmement positifs.

Il est ici à souligner que les pétitions des détracteurs peuvent mettre en évidence l’intérêt important d’un mode de chasse sur un territoire. C’est ce qu’a montré l’initiative de Wild Justice qui demandait de supprimer les battues de grouses en Angleterre sous prétexte de désastre écologique occasionné par les chasseurs.

Cette initiative a provoqué la réalisation d’une recherche par le scientifique non chasseur James Crabbe et son équipe. Les résultats de cette étude sont sans ambiguïté: l’apport de cette chasse est significatif au regard des 3 piliers du développement durable (économique, environnemental et social). En effet, le rapport a mis en évidence de manière étayée les réalités du terrain: cette pratique de chasse est un apport financier indéniable pour la population locale, elle assure un lien social fort et profite à la biodiversité.

Contrairement à ce qui était reproché concernant les émissions de CO2 issues des feux annuels réalisés pour la régénération des bruyères (milieux favorables à la grouse), ces brûlis permettent la bonne santé de milliers d’hectares d’un écosystème jeune très favorable à la biodiversité. Sans ces feux provoqués volontairement, les milieux se refermeraient et, avec eux, ce sont une multitude d’espèces qui disparaîtraient.
De plus, si cette chasse était supprimée, les ressources financières associées seraient aussi une grande perte pour les habitants de cette région de l’Angleterre dont le niveau de vie est modeste. Encore une fois l’apport financier de la chasse ne peut être oublié alors que cela permet à des dizaines de milliers d’individus de ne pas exploiter la terre au détriment de la faune qui y perdure et d’y voir son intérêt pour les communautés locales.     
Enfin, le lien social de cette pratique a été énoncé comme le point le plus crucial par les auteurs. Cette activité permet de pallier à la distanciation progressive des individus en raison des nouveaux modes de vie, de consommation et d’information du 21ème siècle. Maintenir des connaissances, des savoir-faire et des us-et-coutumes communes favorise un vivre-ensemble qui est primordial dans ces régions isolées où existe une certaine précarité.

Nous pouvons féliciter les parlementaires britanniques de ne pas avoir cédé à un imaginaire véhiculé par quelques groupuscules, mais d’avoir pris le temps et l’argent pour mandater des experts afin de comprendre réellement ce qu’est la chasse à la grouse sur leur terre !

Liens
Fichiers
Partager cette news

 

Safari n.m.
(Fin du 19ème siècle, mot swahili, de l'arabe safara, voyager)
Une expédition pour observer ou chasser les animaux dans leur habitat naturel, en particulier en Afrique de l’Est.